dimanche 23 juillet 2017

l'achat d'aujourd'hui, c'est le déchet de demain.


Hello tout le monde !

Quand on se lance dans l'écologie et le zéro-déchet, on aurait envie de tout changer en même temps, et on a envie que ça se voit ! C'est joli les bocaux dans le placard, le balai en bois et sa pelle en métal, les tupperwares en verre et les cintres de bois... ça claque sur Instagram !

Sous prétexte que les objets en plastique c'est pas solide, on les jette pour les remplacer par des objets équivalents dans une matière durable... sauf que le cintre en plastique, certes il dure moins longtemps qu'un cintre en bois mais il dure ce qu'il dure, le remplacer alors qu'il est encore en bon état ne va pas faire de vous quelqu'un de plus écolo, bien au contraire...

Ça fait quelques années que j'ai un sac de rasoirs jetables à utiliser (rasoirs que je garde plusieurs mois chacun), je ne vais pas les "donner" (donc les jeter) sous prétexte que c'est mieux d'avoir un vrai rasoir en métal avec les lames rechargeables qu'on peut acheter en vrac, toussa, toussa... Quoiqu'il arrive, un jour ou l'autre ses rasoirs jetables seront jetés. Alors autant que ce soit le plus tard possible.






Tout simplement, quand un objet en plastique est fabriqué, il sera un déchet, un déchet qui mettra des centaines d'années à se dégrader. 

J'en arrive à deux conclusions :


1/ Utiliser un maximum ce qu'on a déjà, même si c'est en plastique.
2/ Au moment d'un achat, se poser les questions suivantes :

  • En ai-je vraiment besoin ? (non mais vraiment VRAIMENT besoin ?)
  • Si oui, puis-je l'emprunter ? (tellement d'objets dorment dans les placards et sont sous-utilisés)
  • Puis-je l'acheter d'occasion ? (et quand on en a plus besoin, on le revend)
  • Si je l'achète neuf, puis-je le trouver dans une matière durable

Rappelez-vous aussi que chaque achat est un bulletin de vote qui dit "fabriquez-en plus !", alors soit on s'abstient, soit on vote "matière écologique et durable". Car l'achat d'aujourd'hui, c'est le déchet de demain.


Coralie :)