lundi 6 novembre 2017

Less is more

Ça fait un petit bout de temps que j’ai envie de partager mon expérience sur le minimalisme. 


j’ai beaucoup repoussé cette note, ne me sentant pas vraiment légitime sur le sujet tellement ma bibliothèque déborde, par exemple…

Mais finalement c’est comme tout, le minimalisme est un chemin, et j’ai encore de la route devant moi…


J’ai toujours aimé l’idée de la simplicité volontaire et bien sûr j'ai lu La Magie du Rangement de Marie Kondo prêté par une amie . J’ai trouvé la lecture sympa mais je ne me suis pas pour autant jetée dans un tri drastique ; considérant limite que c'était pas si pire chez nous , on a peu de meubles et j’avais planqué pleins de trucs dans les placards… bref en apparence, rien ne débordait…

Le vrai déclencheur a eu lieu il y a un peu plus d’un an après une chute en vélo amortie sur ma main droite qui m’a obligé à stopper net mon travail d'illustratrice pour un bon mois … Après cette journée à courir (urgences, pharmacie, CPAM) je me retrouvais incapable d’ouvrir ma porte avec ma main gauche et fondait en larmes sur mes marches … 2 jours après je monte à Paris me remonter le moral et BAM l’amie qui me logeait se fait cambriolée après que j'aie laissé sa clef dans la boite au lettres au moment de repartir... À cette époque, j'avais un rythme de fou, je stoppais mes journées plus tôt pour aller chercher mon fils, c’était la course et je frôlais le burn out . Je me sentais submergée et à mon retour de Paris, culpabilisant à fond je me suis comme projetée d'avoir été cambriolée avec toutes nos affaires sans dessus-dessous. Incapable de travailler avec ma main droite en écharpe, je me suis lancée dans un énorme tri. Un tri pour déstresser et pour y voir clair. Pour une fois depuis longtemps, j’avais du temps devant moi .

En 5 jours, j’ai vidé 50% de mon dressing, babioles, livres etc... J'ai tout déposé dans des boites à partage et plus question de tout planquer dans des boites, ou dans les placards... quand on vide, on vide on ne range pas ! Car même ce qui ne se voit pas encombre l’esprit !
Ce tri a continué longtemps et continue encore aujourd'hui un peu chaque jour en essayant surtout de ne pas me réencombrer en consommant moins et mieux. 

Ma motivation première n’était donc pas écolo mais découlait d'un besoin de simplicité, de se faciliter la vie, aérer mon appart, ma tête ...  Y voir clair ! Par contre, je me suis vraiment sentie confrontée à un amoncellement de détritus en voyant tout ce gaspillage d’objets que j’avais bêtement accumulé. Cette prise de conscience a changé mon mode de consommation et a déteint sur tout le reste :


. J’ai arrêté de me maquiller le mois suivant , ça parait bête mais j'avais l'habitude de ne jamais sortir le visage totalement nu et au début ça a été comme une épreuve.
J'y suis revenue doucement après, les jours où j'ai envie et avec des bons produits bio.
. Je me suis mise au vrac et aux bouteilles en verre pour mes courses (ayant cette conscience du déchet). Après je continue d'aller au Gros U* pour beaucoup de choses mais petit à petit de moins en moins...
. J’ai décidé de travailler moins et de ne plus accepter les commandes stressantes ou celles que je faisais sans cœur avec la boule au ventre ! Mon travail d'illustratrice s'en est vu amélioré à bien des niveaux !
. J'ai limité les réseaux sociaux, me contentant surtout d’Instagram que j’aime beaucoup (en essayant de suivre peu de comptes pour ne pas tomber dans le puit sans fond d’internet dont je sais je peux être très vite victime…)

Bon évidemment, je suis bien bien loin d’être Béa Johnson** et je fais encore pleins d’entorses en achetant trop souvent à emporter à midi avec emballage et tout, mais petit à petit ça se met en place…

Je n'écris pas ces lignes pour passer pour un modèle de consommation ou de sérénité (j'ai toujours eut des angoisses et elle sont encore là ... mais réduites) 

Le minimalisme n'est pas une solution mais une clef ! 

Il a amélioré nos vies en nous faisant gagner de la légèreté, de la place et du temps… et le temps finalement c’est ça le vrai luxe !


Je regrette de ne pas avoir de photos avant/après de notre appart car je n’ai pas anticipé le truc mais je vous montre un aperçu d' aujourd’hui :





Bon là c'est rangé mais en général il y a toujours des jouets, et papiers qui trainent, hein !
Placard ouvert c'est une autre ambiance (je n'arrive pas à me séparer de mes livres) :


... Toujours rangé pour la photo, nos draps sont généralement défaits :


En meubles, on a toujours été au minimum donc on ne s'est débarrassé de rien à ce niveau-là. On vit à trois (4 avec le chat ) dans un appart de 63m2 (sans cave ni grenier) mais avec de grands placards intégrés dans chaque pièce. À un moment ils débordaient tellement qu'on pensait même acheter une commode pour la chambre... Quand j'y repense ...






Aujourd'hui je ne suis plus attachée aux choses, je plains les gens avec des grandes maisons et placards qui débordent ... Je ne ressens plus l'envie d'avoir plus grand !

Je n’ai plus que des objets et des habits que j’adore, ne me pose pas mille questions le matin pour m’habiller et me sens libre de déménager sur un coup de tête…

Je ne fais du coup quasi plus de virée shopping au moindre coup de blues (de toutes façon ça aide en rien et pas question de me réencombrer… d'autant que maintenant quand j’achète un habit dont j'ai vraiment envie/besoin, un autre sort de la penderie)

Par contre, j'ai compris que je ne serai jamais minimaliste avec un grand M, un appart vide en noir et blanc me glace plus qu'il ne m'enthousiasme. J'ai trop besoin de vie, de couleur, d'accrocher des petites images partout, d'être entourée de livres, de plantes, de jouets et de petites choses qui me mettent en joie et rendent mon appart cosy.





Je sais combien ça motive et encourage de voir les retours d’autres personnes (en tout cas, pour moi c’était ça, j'ai lu un max d'articles sur le sujet) donc si le sujet vous intéresse je vous invite à lire :

. Les super articles de Coralie sur ce blog-même qui m’avait bien motivé (, et ... )
.  L’art de la simplicité (et les autres livres) de Dominique Loreau
. Sur youtube j'aime bien regarder les vidéos de
. Sur Netflix : Les minimalistes


(Et un gros merci à Mélisande pour m'avoir encouragé à plusieurs reprises à écrire ces lignes, en plus ça me motive pour d'autres articles)

* Super U ;)
** Auteur de Zéro-Déchet



                                                                      

                                                                      Isacile :)

4 commentaires:

  1. Bravo Isa, ton article me fait du bien, il me donne une de ces envie de m'y mettre!
    Un (presque surement ) prochain déménagement va encore plus me motiver!!
    Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Oui les déménagements c'est vraiment le moment idéal pour ça ! Faut bien anticiper le truc et comme ça vous aurez moins à porter le jour J ! Bibise !

      Supprimer
  2. Super article, pas donneur de leçons :-)
    Ton appart est magnifique, lumineux et clair! Il n'y a pas de trucs partout dans tous les coins et à la fois c'est pas non plus tout tristouille, tout vide, c'est ça le minimalisme que j'aime <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Aurélie, J'avais justement super peur de passer pour une donneuse de leçon avec mon article et mes photos d'appart rangé . Avec Mélisande c'est un sujet dont on aime souvent échanger de vive voix et dont on ressent les bienfaits, je voulais vraiment partager ce côté là !

      Supprimer