mardi 16 février 2016

mes courses (quasi) zéro-déchet !



Voilà mes courses pour la semaine !

Des fruits, des légumes, de la farine, du sucre, du riz, du muesli, des noix, deux litres de lait (pour faire les yaourts), du miel et des œufs.

Chaque vendredi matin, je me rends dans mon magasin de vrac et bio préféré. J'habite à Barcelone, dans le quartier de Poblenou et je fais mes courses rue Maria Aguilo, dans une boutique qui s'appelle Vida Meva .
Il y a des fruits et des légumes naturellement, mais aussi, de la farine, des pâtes, du riz, etc... en vrac ! La boutique n'est pas très grande, mais il y a beaucoup de choix et que des produits de saison, donc on ne s'ennuie jamais.

Alors je prends mes bocaux en verre, mes petits sacs fait maison, le tout dans mon caddie et c'est parti !

Quand j'arrive, je dépose mes bocaux à l'entrée, ils les pèsent et notent le poids directement sur le pot à l'aide d'un feutre effaçable. Ensuite je remplis mes pots avec farine, riz ou autre... j'en profite pour prendre le lait, le miel et les œufs (qui ne sont pas disponibles en vrac).
Puis je prends tous les fruits et légumes en vrac dans un panier. En général, à Barcelone, tout est pesé à la caisse, donc pas besoin de sac séparés pour chaque type. Que le magasin soit bio ou pas, dans toutes les fruterias, on peut se passer des sacs pour la pesée. Je trouve ça plus pratique qu'en France, où il faut emballer et peser soi-même avant le passage en caisse. Ici, pas de sac, pas d'étiquette.
Mes sacs en tissu me servent à ranger mes fruits et légumes, pour éviter que ça s'écrase. Avant, je mettais tout en tas dans un tote-bag, mais un jour j'ai fait de la purée de kiwi...

Au début, j'osais pas trop venir avec mes bocaux, surtout que j'avais du mal à m'exprimer en espagnol. Mais depuis quelques mois, on a une remise de 5% si on ramène son contenant, ça m'a encouragé à continuer. Et puis après réflexion, on se lance pas dans la vente en vrac si on n'est pas prêt à peser des pots, non ?  


Les avantages du vrac :
  • pas d'emballage plastique qui contamine les denrées
  • pas de déchets plastiques ou carton
  • des quantités adaptées, donc moins de gâchis
  • pas de produits transformés, donc pas d'additifs alimentaires
  • cela protège des mites alimentaires, les pots sont bien hermétiques, rien ne passe
  • une bonne vision du stock, les pots sont transparents, on voit ce qu'il reste
  • c'est plus joli dans le placard !


Quelques petits conseils :

  • éviter le samedi matin quand tout le monde fait ses courses. Je l'ai fait une fois, et on a vraiment l'impression de passer pour la casse-pied de service avec ses pots.
  • préparer le caddie la veille avec une liste de courses précise, je met exactement le nombre de pots dont j'ai besoin. Ainsi que les petits sacs en tissu.
  • garder les pots en verre de sauces, de miel, c'est pratique pour les petites quantités.
  • pour trouver un magasin de vrac sur Barcelone, il faut chercher "graneria" ou "a granel"

Bon il est vrai qu'on ne se fournit pas exclusivement dans ce magasin, on complète au marché et au supermarché du coin pour acheter la charcuterie, les fromages, les flanbys, les bières, les sauces... Bref, il y a encore pas mal d'efforts à fournir pour atteindre le zéro-déchet pour les courses alimentaires, mais on y arrivera poco a poco.

Mais combien ça coûte ?

Ce que vous voyez sur la photo m'a coûté 49€, pour nourrir deux adultes et un enfant une semaine. D'habitude cela tourne autour de 35-40€, le pot de miel et la recharge de sucre ont alourdi la note.
J'aurais du mal à faire un comparatif supermarché / vrac, ou même France / Espagne. On a changé notre manière de consommer au moment du déménagement. Nouveau lieu, nouvelles habitudes.
Mais ce qui est sûr c'est que ça nous coûte bien moins cher que lorsqu'on habitait en face du Franprix.

Et pour aller plus loin :

Quand j'achète un goûter pour mon fils à la boulangerie, je leur donne une petite serviette, cela évite de mettre la viennoiserie dans un sac papier jeté 1 minute plus tard ! Je l'ai testé il y a pas longtemps, ils ne m'ont pas jeté de pierres...

Le midi, quand j'ai oublié de préparer mon Tupperware avec mon repas et que je vais acheter un plat à emporter, je récupère un Tupperware vide (y a en toujours un qui traîne dans la cuisine du boulot) et cela évite l'emballage carton qui serait jeté tout de suite après !


Dans un prochain article, je vous parlerai d'une chaîne de magasins qui proposent du savon, de la lessive, des détergents en vrac à Barcelone !

A bientôt !

Coralie :)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire